Acheter un Immobilier ancien

26

Déc

Acheter un Immobilier ancien

Acheter un Immobilier ancienA moins d’en gagner a un jeu ou d’en hériter, il existe seulement deux moyens de s’offrir un bien immobilier, en construire ou en acheter. Acheter un bien immobilier dispense des longues démarches que requière une construction de plus cela permet d’avoir plus rapidement une maison pour soi. Pour acheter un bien immobilier, on peut choisir des biens dans l’ancien comme dans le nouveau. Un bien immobilier est considéré comme ancien a partie de sa cinquième année d’existence. Malgré le fait que sa part ai reculé dernièrement, l’immobilier ancien couvre une grandes partie des ventes immobilières. En trois questions, voici l’essentiel à savoir sur l’immobilier ancien.

Quel en sont les avantages ?

Neuf ou ancien, l’achat d’un immobilier présente toujours plusieurs avantages. Quand on choisit dans l’immobilier ancien on n’a l’opportunité de réaliser d’importantes économies.

Dans l’immobilier ancien en effet, les prix sont considérablement réduits par rapport aux prix de l’immobilier neuf, cette réduction peut aller de 20 à 40 pourcent selon l’état du bien à acheter. De plus on retrouve dans l’immobilier ancien malgré les bas prix, des biens avec beaucoup de charme. Contrairement à l’immobilier neuf, on retrouve avec beaucoup plus de facilité des logements dans l’immobilier ancien. En achetant dans l’immobilier ancien on trouve des bâtiments qui sont plus rapidement disponible, on peut aussi réaliser des intérêts en rénovant et en revendant un bien immobilier ancien, car la rénovation d’un bien immobilier ancien peut être subventionnée par l’agence nationale de l’habitat.

Quels sont les contraintes de l’achat d’un immobilier ancien ?

L’achat d’un bien immobilier s’accompagne généralement de quelques frais supplémentaires, les différentes taxes, le frais du notaire etc. Quand il s’agit d’un bien immobilier ancien, ces frais sont beaucoup plus élevé comparé à l’immobilier neuf. Les frais d’acquisitions pour un immobilier ancien sont de 7 à 8 pourcent du prix d’acquisition par contre pour l’immobilier ancien, ils sont de 2 à 3 pourcent, cet écart n’est pas du tout négligeable. Pour les travaux d’entretien c’est-à-dire le ravalement, la remise en état des bâtiments et des équipements, les dépenses à faire par le propriétaire sont énormes. De plus les logements anciens consomment beaucoup d’énergie, quasiment de fois plus de chauffage que les bâtiments neufs.

Quelles sont les précautions à prendre pour acheter dans l’immobilier ancien ?

Les achats dans l’immobilier ancien, surtout l’achat de bien tels que les logement peuvent réserver beaucoup de mauvaise surprises. Pour éviter au maximum ces surprises désagréables il faut prendre beaucoup de précautions. Il faut :

  • Visiter à plusieurs reprises le bien immobilier avant de l’acheter
  • Solliciter l’expertise d’un spécialiste pour contrôler l’état des installations électrique, de la plomberie, du chauffage etc. afin de relever les éventuels problèmes.
  • Considérer les diagnostiques fournis par le vendeur.
  • Lorsqu’il s’agit d’un bien qui se retrouve dans un ensemble collectif tenir compte du règlement de copropriété, du procès-verbal de la dernière assemblée générale etc.
  • Aussi se renseigner sur le bâtiment auprès de la mairie.