Sélectionner une page

Tout le monde sait qu’une contribution personnelle est un moyen d’avoir des conditions de crédit plus intéressantes. Mais cela ne garantit pas l’obtention d’un prêt. La banque veille à examiner de près le dossier de l’emprunteur pour déterminer l’origine de la contribution. Si la banque n’est pas convaincue, la demande sera annulée.

Un refus de crédit est possible malgré une contribution importante

De nombreux Français contractent un prêt immobilier avec un gain provenant d’un héritage ou d’un don, ce qui peut arriver à un refus. Refuser car les conditions d’un emprunt restent obligatoires. Premièrement, le paiement mensuel doit représenter un tiers du revenu mensuel et pas plus. S’il y a un creux parmi ces conditions, la demande de prêt sera refusée. La chose importante à propos d’un rachat de credit hypothecaire ou d’un prêt est la capacité de l’emprunteur à faire face à ses remboursements au fil du temps. Contactez ce professionnel pour plus d’infos. Il est donc essentiel de respecter le taux d’endettement maximal de 33%. Même avant d’accepter la demande de prêt, la banque s’assure de consulter de près les extraits de compte du demandeur afin de voir comment il gère son compte. Pour ceux qui rencontrent des problèmes avec leur compte, tels que: un compte de découvert courant ou des dépenses redondantes importantes multipliées, n’inspirez pas trop de confiance dans la banque. C’est pour éviter qu’ils ne soient honnêtes avant la fin du contrat.

Un prêt immobilier avec un gain provenant d'un héritage

La banque peut quand aider la personne, mais uniquement pour un montant qui doit être ajusté par le client. Cette somme ne serait pas nécessairement complète pour terminer le travail.

La contribution personnelle reste un facteur

Les prêteurs ont parfois tendance à demander 10% pour les étapes de la demande de prêt. Mais il y en a toujours qui ont besoin d’un financement à 110% en raison de la concurrence, c’est-à-dire sans intrants. Pour les emprunteurs, cependant, ils ont peur de dépenser trop et ils prennent beaucoup sur le prêt sans toucher leurs économies. En 2012 et 2017, le taux d’exploitation incluant une contribution est passé de 20% à 13%. Il est vrai que la contribution personnelle joue un rôle dans le prêt, mais c’est la décision de la banque. Si l’emprunteur prend peu de son prêt, il peut gagner un peu plus grâce au remboursement mensuel.

Le banquier sera convaincu si cette contribution personnelle provient de petites sommes épargnées régulièrement ou gagnées sur une police d’assurance-vie ou un PEL, et non grâce à l’aide ponctuelle d’un parent.

Quelques astuces pour améliorer votre dossier de demande de prêt

Pour que les clients ayant d’importantes contributions personnelles puissent bénéficier d’un prêt, ils doivent utiliser cet argent pour réduire le montant du prêt demandé par les experts. Pour ceux qui ont contracté un emprunt pour acheter une voiture ou de l’équipement pour se loger, il est temps de compléter le remboursement pour profiter d’une nouvelle demande de prêt pour une intervention immobilière plus importante. Il est également possible d’économiser une petite partie de cet argent. Il est temps de nettoyer son compte pour qu’il n’y ait plus de découverte par la suite.