Sélectionner une page

Comment obtenir un crédit immobilier ?

Obtenir un prêt immobilier d’une banque n’est pas chose facile. L’acquéreur devra soigner son profil pour faire bonne impression face au prêteur. Certaines astuces sont à connaitre pour y parvenir. D’emblée, il faut savoir qu’un endettement trop élevé, l’absence d’emploi stable, des incidents à répétition sur ses comptes bancaires ou même un divorce en instance vous seront préjudiciables lors de votre recherche de financement.

Tout d’abord, il faut améliorer son ratio d’endettement en soldant ses crédits à la consommation et les autres prêts personnels. Pour faire simple, vos revenus mensuels doivent être au moins trois fois plus élevés que l’ensemble de vos mensualités.

Il arrive souvent que les banques acceptent de financer la totalité d’un projet. Toutefois, bien que certaines banques exigent généralement un apport personnel d’au moins 10%,  un apport de 20 à 30% génère des taux d’intérêt nettement plus intéressants.

A lire aussi : Comment optimiser un crédit immobilier ?

Enfin, votre stabilité professionnelle sera évaluée par le prêteur. Un établissement de crédit vérifiera vos revenus selon la nature de votre contrat, votre ancienneté dans l’entreprise et votre secteur d’activité. Vous fournirez pour les professions libérales au moins les bilans des 2 à 3 dernières années.

Il ne faudra pas être fiché à la Banque de France au risque de se voir refuser l’octroi de prêt. En effet, toutes les banques ont obligation de consulter les fichiers à risque de la dite banque avant de contracter un prêt.

A lire : Comment calculer son crédit immobilier ?

Il est difficile de faire le choix d’une offre de prêt immobiliers puisqu’elles varient d’une banque à une autre, tant au niveau des taux moyens appliqués qu’en termes de frais liés à l’assurance ou à la constitution du dossier. 

Une bonne comparaison de ces offres ne se base pas uniquement sur les taux immobiliers proposés. En effet, la plupart des banques annoncent des taux de crédits bas et renchérissent sur les frais d’assurances (décès invalidité, incapacité de travail, etc). 

Le taux effectif global (TEG) est à privilégier par rapport au taux brut, car il prend en compte les frais de dossier, les frais de garanties, etc. Vous pouvez aussi vous faire aider des comparateurs d’assurance et de crédit disponibles gratuitement en ligne. 

Un crédit immobilier est prêté par un établissement bancaire, il est destiné à financer la construction d’une maison ou à l’achat d’un Bien immobilier. Pour bénéficier d’un prêt immobilier vous devez présenter un bon profil au prêteur en démontrant votre capacité à pouvoir rembourser l’emprunt. 

Question : Comment décrocher un crédit immobilier ?

Pour cela, vos relevés de compte d’épargne et de compte courant doivent être bien nantis et vous devrez remboursez dans la mesure du possible vos crédits à la consommation en cours. Pensez aussi à disposer d’au moins 10% du montant de votre emprunt même si des banques acceptent de prêter sans apport initial. 

Par ailleurs, être fonctionnaire de l’Etat est un atout. L’emprunteur dispose toutefois du rachat et de la renégociation de crédit pour soit réduire ses mensualités, soit allonger la durée de l’emprunt. La renégociation de crédit est plus simple et consiste à obtenir de sa banque un taux d’intérêt plus avantageux.

A lire aussi : Comment obtenir un crédit immobilier plus vite ?

Désormais, acheter un bien immobilier coûte excessivement cher. Si vous effectuez votre premier achat immobilier, il est probable que vous ayez recours à un emprunt auprès d’une banque ou d’un organisme de crédit. Une demande de prêt devra tout d’abord lui être adressée. Vous devez mettre toutes les chances de votre coté pour décrocher ce crédit. 

Plusieurs astuces peuvent vous permettre de faire des économies sur votre crédit immobilier.  Vous pouvez souscrire à des services proposés par la banque (assurance scolaire, assurance habitation, épargne retraite) en échange de la gratuité des frais de dossier par exemple. 

Dans le pire des cas, une personne de votre entourage avec un revenu stable peut se porter caution pour vous. Vous avez aussi la possibilité d’apporter une garantie, dont la valeur est au moins égal au montant que vous souhaitez emprunter.

Même les chômeurs peuvent demander un prêt. Une solution de financement de ces personnes existe, mais l’aide est plafonnée à 3000 euros. Certains organismes dans le secteur de l’immobilier en France comme la Caisse d’allocations familiales proposent ce genre de prêts sous conditions (ressources faibles, au moins 1 enfant à charge, apport personnel, etc). 

Si vous ne disposez pas d’apport, il faudra prouver au prêteur votre capacité à épargner en lui présentant un plan d’épargne rassurant (assurance-vie, comptes sur livret d’épargne). 

Contracter un crédit lorsqu’on est chômeur ne devrait pas être impossible puisque la situation professionnelle n’est pas le seul critère analysé par les banquiers ou autres établissements de crédit avant l’octroi de prêt.

Question : Pourquoi avoir un crédit immobilier ?

L’étau se resserre après l’âge de 65 ans et il devient de plus en plus incertain d’obtenir du crédit pour un projet immobilier. Incertain, mais pas impossible puisque la délégation d’assurance ou le crédit immobilier pour senior existe. 

En effet, certains systèmes facilitent  l’accès au crédit immobilier et à l’assurance-prêt.  Il s’agit de la convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) conçu spécialement pour les personnes du 3e âge. 

Si l’assurance de prêt s’avère une solution onéreuse, l’emprunteur peut toujours apporter une hypothèque qui constituera une garantie pour la banque. D’autres alternatives sont le cautionnement et l’Inscription en Privilège Prêteur de Deniers (IPPD) susceptibles de mettre en confiance la banque.