Sélectionner une page

Comment garantir son crédit immobilier ?

Contracter un prêt immobilier n’est pas sans risque pourl’organisme qui accorde ce prêt. Ainsi, pour minimiser le risque de perdre del’argent, votre banque exigera une garantie pourcouvrir les frais engagés en cas de défaillance de remboursement.Il existe plusieurs moyens pour garantir votre crédit immobilier.

L’hypothèque peut portersur un bien immobilier financé et correspond à environ 2% du capital emprunté. Elle garantie ainsi à la banque que le bien financé ne sera pas revendu avant le remboursement total du prêt. En cas de non paiement, la banque pourra saisir le bien hypothéqué et le vendre.

L’Inscription en Privilège Prêteur de Deniers (IPPD) protège également le prêteur en cas de non remboursement. Cette garantie similaire à la mise en hypothèque porte sur les Biens déjà construits et assure à la banque à l’origine du crédit d’être indemnisée en priorité en cas de manquement aux obligations de paiement de l’emprunteur.

Le cautionnement consiste en une personne ou un organisme spécialisé de se porter garant en cas de défaillance de l’emprunteur. Il s’engage donc à rembourser intégralement le crédit dans les délais prévus. Le cautionnement est adapté pour les crédits portant sur une durée inférieure à 20 ans.

Toutefois, si votre plan d’épargne est suffisamment nanti, vous pourrez l’utiliser à des fins de garantie et ainsi vous affranchir des frais de garantie.

A lire aussi : Quel est l’avenir du credit immobilier de France ?